Une oeuvre transparente

Anne Philippe a passé quelques semaines parmi nous comme stagaire. Etudiante aux Beaux-arts d’Angers, elle est plutôt attirée par les installations et la sculpture. Mais la photographie ne la laisse pas indifférente.

Continuer à lire … « Une oeuvre transparente »

Publicités

Le KCAT, formidable centre d’art et d’études pour personnes différentes

 

En partenariat avec le centre d’art et d’étude KCAT (Kilkenny Collective for Arts and Talent), l’association Regards Sur, présente pendant le mois de juillet une exposition des artistes irlandais Mary Cody et Andrew Pike.

Logo_KCAT

Continuer à lire … « Le KCAT, formidable centre d’art et d’études pour personnes différentes »

L’art dans tous ses états – Le projet de l’été 2017

Téélchargez le programme de l’été

En 2017, deux ou trois choses auxquelles nous croyons fermement

La découverte de l’art (contemporain ou pas) est une belle manière de rencontrer l’autre, les autres, qu’ils soient d’ici, d’ailleurs ou différents, et de se confronter avec la diversité et la complexité du monde des humains.

C’est pourquoi, en 2017, nous élargissons notre territoire d’exploration et proposerons cet été,  un regard sur l’art brut (en partenariat avec le KCAT), une ouverture à l’Europe avec l’invitation à exposer du peintre berlinois Manfred Schling, une exposition d’une jeune vidéaste (première expo vidéo à Regards Sur !), et toujours des représentants de l’incroyable vivacité de la création en France et dans notre région avec deux de ses représentants.

Continuer à lire … « L’art dans tous ses états – Le projet de l’été 2017 »

13 août 2016… les oeuvres d’Eric Jousserand se prélassent au soleil

Les belles céramiques d’Eric Jousserand, travaillées par la cuisson au raku semblent sensibles à la chaleur du soleil d’été de Saint-Bonnet.  La matière, les gris, les formes rondes éclatent sous la lumière et permettent de découvrir une oeuvre pleine de vie et de hasards. Continuer à lire … « 13 août 2016… les oeuvres d’Eric Jousserand se prélassent au soleil »

Quand Éléonore rencontre les œuvres de Sébastien Alibert

Dès que l’on entre dans la salle où sont exposées les œuvres de Sébastien Alibert, un personnage nu, au fond de la salle, retient mon attention, celui au visage doré. Plus haut que les autres, il a un air effrayé, ou surpris. La nudité me fait penser à quelque-chose de pur, sans artifice.

p1010505.jpg

Devant lui, à terre, une poule morte.
poule.jpg
C’est l’oeuvre que je préfère (Golden age). Je la trouve à la fois drôle et tragique. Je ne savais pas si elle était animale ou robotisée. J’imaginais des pièces mécaniques à l’intérieur.Elle pond des œufs, épuisée de son triste sort.  Continuer à lire … « Quand Éléonore rencontre les œuvres de Sébastien Alibert »